Depuis une semaine mes amies canadiennes discutent sur le fait qu'une personne surtout associée à la peinture rapide ( genre grand marché,  One touch painting ) Donna Dewberry soit devenue le porte parole de Polyform.

Ne nous mêlons pas ici,  elle a aussi touché à la polymère  au début de sa carrière mais pas comme certaines artistes de renom.

Pourquoi elle?

Ma conclusion: ils veulent quelqu'un de connu par les téléspectateurs ( elle a une émisiion suivie par plusieurs)

elle est vendue sur Amazon.

1581803001_01__BO2_204_203_200_PIsitb_dp_500_arrow_TopRight_45__64_OU01_AA240_SH20_SCLZZZZZZZ_

Donc sa réputation, sa notoriété afin de rendre leurs produits plus populaires.

Ils veulent aussi une vulgarisatrice qui montrera les rudiments et de façon simple.

Mais...

Qui désirent-ils atteindre ? un bassin de tites vieilles ou aller chercher de jeunes bricoleuses?

Si on regarde son succès avec ses méthodes simples , ça pourrrait marcher.

Moi par contre elle me tombe sur les nerfs. Je l'ai vu 2 ou 3 fois et j'ai ri tout le long...

Qui en sortira vainqueur? Polyform ou ses détracteurs.