Tony Aquino en avait parlé dans des vieux Polymer café. Pour celles qui ont ces vieux numéros débutant avec Fall 2003 et les 2 suivants.

Attention : la pâte fimo étant sensible à l'eau , je ne conseille pas cette technique avec cette pâte.La premo utilisée ici n'y réagit pas d'ordinairement mais elle le fait le temps du lavage requis pour enlever la gouache. Voyez plus bas. Ma pâte était très , trop molle.

Je me suis dit on va réessayer pour voir. Oui réessayer car la première fois que je n'avais pas eue le tour pour avoir les effets qu'il avait obtenu.

Alors permier essai: Appliquer une couche assez épaisse de peinture gouache ( tempera =même chose) en liquide ou en poudre mélangée à l' eau sur une pâte claire. Laisser sécher toute la nuit. Ajouter une autre couche de gouache.

Applicable au doigt ou avec un pinceau. Je préfère le doigt car la couche est plus égale et épaisse. Les craquelures sont alors plus larges. Oui ça gondole. Ici c'est pas tout à fait sec. J'en profite pendant que c'est le jour pour la photo.

nouveau 628

Passer dans la machine pour craqueler, à 1, quart de tour 2 quart de tour 3.

Pour voir si les craquelures paraissent en utilisant du vernis  Studio mat et du perl ex.

Avant lavage

 

nouveau 631

Après lavage

nouveau 632

Résultat mitigé. la pâte est fendue, oui il reste un peu le craquelage mais je suis certaine qu'il peut disparaitre avec le temps s'il n'est pas scellé.

Autre essai j'ajoute le Future ( klir) au perl ex Je veux voir les craquelures qui restent quand on enlève la peinture.Donc Turquoise perl ex Studio et bleu perl ex dans klir.

nouveau 630

Le résultat me donne ceci une fois la gouache lavée

 Le perl ex en seconde couche le bleu plus foncé ici demeure mieux sur la première couche après le lavagenouveau 633

J'ai fait ceci, ils ne sont pas vernis ou sablés . Sortent juste du four.

nouveau 635

 

Attention sur la pâte foncée ça laisse des plis ( craquelures) mais rien qui m'ai jeté par terre. Fallait bien que j'essaie. Alors pas de päte foncée à moins de mettre de la pâte liquide sur les parties que vous aurez peintes en blanc .J'ai du mettre de la peinture acrylique sur les surfaces pour voir quelque chose.

Ici essai avec des encres.

nouveau 613

nouveau 615

Passer dans la MAP de 1 ( plus large) à 3.

Si vous désirez une pâte plus épaisse ajoutez-y de la farine ou tout autre élément qui peut faire épaissir un roue( oui j'y mêle la cuisine)

Voici des résultats avec de la peinture blanche recouverte d'encres. Sur pâte foncée yerk!

nouveau 612

Après lavage la pâte craque . *?%&**Oui les gros mots!

nouveau 618

 Alors ça marche pas sur la pâte foncée alors j'ai essayé mes restes de pâte et j'ai utilisé une encre blanche. Ça m'a donné ceci:

le craquelé

nouveau 626

Le dos de la plaque pour voir les couleurs

nouveau 627

Une fois lavé

nouveau 628

Une fois cuit et vernis= Très très subtil.

nouveau 633

Tellement que j'ai ajouté de la cire argent sur le coeur et là on voit mieux.

nouveau 634

 Sur pâte turquoisenouveau 614

Une fois lavée ( la tache du centre est ou la peinture n'a pas séchée, même après toute une nuit.)

 nouveau 617

la perle obtenue

nouveau 627

La méthode de Tony Aquino débute avec la gouache sur une feuille la plus large. On laisse sécher puis on passe dans la machine en faisant des quart de tour et on change l'épaisseur en cours de route. La feuille est ensuite badigeonnée de pâte liquide et cuite. (La gouache est jaunâtre et jaunit un peu à la cuisson.)

nouveau 634

J'ai découpé dans la feuille cuite ces bo légères! La partie moins craquelé étant plus épaisse c'est parfait pour la solidité

nouveau 635

Conclusions: la couleur ne bouge plus, les craques sont différentes selon l'épaisseur. La pâte gondole après cuisson n'étant pas toute de la même épaisseur , normal. Comme il y a d'autres variantes à essayer avec les 3 textes. Je continue donc mes essais avec la technique de Tony. Il utilise aussi la pâte liquide pour masquer les couleurs...Je m'oriente dans cette direction pour le prochain volet.